Aquaman, cet incompris

Après avoir élaboré passionnément sur les multiples facettes du suprême personnage qu’est Conan, mon esprit a vagabondé dans les tréfonds cosmiques de ma vaste mémoire (oui, j’ai une mémoire cosmique) pour enfin se retrouver près d’un point diamétralement opposé à Conan, soit la zone tumultueuse de mon cerveau réservée à ce sous-marin compagnon qu’est Aquaman. En effet, ce super-héros étant apparu en 1941 chez DC Comics a toujours évoqué en moi un profond dégoût, non seulement à cause de son horrible costume mais aussi par sa flagrante inutilité dans plupart des situations (il vit pratiquement exclusivement dans l’eau…) et son attitude générale qui, sans que je me rappelle concrètement pourquoi, n’a fait surgir en moi aucun sentiment à ascendance positive… et son pseudonyme est peu inspirant. Il est certes très puissant de par ses pouvoirs fabuleux (outre le fait qu’il respire sous l’eau, il a d’autres aptitudes intéressantes. Oui oui, vrai de vrai.) Sur plusieurs images, surtout provenant de ses aventures ancestrales, on le voit souvent communiquer avec les petites créatures marines (heureux sont les crabes et les crevettes qui prennent le thé avec Aquaman), nager avec les dauphins ou chevaucher des hippocampes, ce qui m’amène à vous inviter à porter vos propres conclusions. De qui cet humide champion des fonds marins pourrait-il être le héros favori, surtout si on le compare à ses comparses tels que Superman, Batman, Flash ou Green Lantern (que je déteste aussi mais à un niveau moindre que Aquaman)? Je ne saurais dire.

Aquaman selon « Last Place Comics »

Aquaman selon « Last Place Comics »

C’est ainsi que, tenant ces faits pour acquis, me menais une existence paisible. Voyant parfois des oeuvres d’Alex Ross lui donnant une apparence plus respectacle et constatant même, à un certain moment, qu’il portait la barbe dans certaines séries plus récentes, j’ai maintenu ma position. Que de rires sonores j’ai émis lorsqu’une amie (qui se reconnaîtra très certainement ici mais dont je ne révèlerai pas l’identité par souci qu’elle me blâme de l’avoir publiquement associée à mon humble personne) m’a signifié qu’elle appréciait Aquaman. M’esclaffant quotidiennement à la simple évocation de cette manifestation hors du commun qu’est le respect de l’héroïque roi des mers (parce que c’est quand même un roi), mon mépris pour Aquaman n’a fait que regagner en force à ce moment précis. Aujourd’hui encore j’entretiens ce dédain à saveur humoristique pour Aquaman mais un événement bouleversant devait changer à jamais ma perception de la vie.

Aquaman selon Alex Ross

Aquaman selon Alex Ross

Alors que je discutais innocemment avec un compagnon qui, comble du bonheur, est aussi mon ultime référence en terme de bandes dessinées, mon bibliothécaire attitré et le génie derrière la bande dessinée en ligne « Herobot » (dont le lien est aussi présent dans la section « BD en ligne » à votre droite), je fis tout bonnement quelques commentaires quant à la médiocrité de Aquaman et ce qu’il me répondit me glaça le sang : « Ben non, y’est cool Aquaman! » ARGH! Comment est-ce possible? Puisque je respecte énormément Éric (car tel est son prénom) et que j’accorde, par conséquent, beaucoup de valeur à ses propos, j’étais maintenant condamné à donner une chance à Aquaman de se racheter dans mon estime. En poursuivant ce dialogue, nous avons pu convenir que mes divagations sur le statut de pollution marine de Aquaman étaient justifiées jusqu’à un certain point mais que certaines histoires plus récentes le mettant en vedette réussissent bien à redorer son blason. La vie suivant son cours, mon cher ami me prêta quelques DVD contenant les saisons 1 et 2 de la série animée « Justice League », m’invitant à porter une attention toute particulière à la série d’épisodes consacrée à Aquaman.

C’est avec le coeur serré et les poumons en feu, à l’instar d’un homme que l’on vient de transpercer de part en part avec un trident, que je fis finalement face à mon destin. Tandis que le premier épisode débutait, je constatai avec frayeur que le Aquaman qui se présentait à moi était bien loin de celui qui hantait mes souvenirs. Laissant de côté son maillot orange moulant, ses gants de latex (spéculation) verts et ses beaux cheveux courts bien peignés, il présentait maintenant une barbre fournie et une longue tignasse flottant au gré du courant, ses poignets étant ceints par des bracelets de métal et son torse nu dévoilant une musculature digne de rivaliser avec Superman. Comme si ça ne suffisait pas, il a une bonne prestance et semble particulièrement brutal. Voilà qui me déstabilise grandement. 

Je poursuis donc cette série de deux épisodes, continuant d’apprécier cette version améliorée du populaire

Aquaman prêt au combat

Aquaman prêt au combat

 Atlante (Aquaman étant le roi d’Atlantis) jusqu’à ce moment clé de mon désarroi. **ATTENTION SPOILERS ** (Pour ceux d’entre vous qui ne le sauraient pas, le terme « spoiler » (que l’ont doit prononcer en anglais), souvent utilisé sur les sites de critiques cinématographiques, fait réfrence au dévoilement prochain d’un élément surprise, d’un « punch » comme on le dit si souvent. Par conséquent, si vous avez l’intention d’écouter « Justice League », passez immédiatement au paragraphe suivant.) Aquaman était maintenant enchaîné à une lourde roche qui était maintenant précipité vers les abîmes de l’océan tandis que son fils unique, qui n’était encore qu’un poupon, pendait lamentablement à ses côtés, accroché à un couteau qui était planté dans la roche. Animé par la haîne, le désir de vengeance et surtout la force de l’amour pour son fils ainsi précipité vers la mort (onhhh), il réussit à briser s’une de ses chaînes mais la seconde refusa de céder. Ne se laissant pas abattre, la brute des profondeurs retira donc sa boucle de ceinture métallique et se trancha la main, sauvant ainsi sa vie et celle de son fils! WOAH! Comme si ça ne suffisait pas, il accourut (en fait il nagea avec fougue) à son palais et s’empressa de faire remplacer sa main par un brutal crochet s’apparentant à une longue tête de harpon et, aidé par quelques membres de la « Justice League », partit sans tarder vaincre son frère usurpateur, laissant le soin à ses acolytes de sauver le monde en désactivant une machine infernale. Habitué aux histoires du genre, je m’attendais à ce que Aquaman, bien qu’enragé, sauve son frère lorsque ce dernier s’arrochait à la vie tandis que la gravitié l’entraînait inlassablement vers les ténèbres insondables des profondeurs mais il n’en fit rien, laissant mourir son frère et méritant mon respect.

Aquaman le Pirate

Aquaman le Pirate

En bout de ligne, j’ai donc dû m’avouer vaincu et accorder un certain crédit à Aquaman, maintenant tout de même que son passé existait encore et que cette histoire, brève et soudaine, ne rachetait en rien les erreurs du passé. Je crois quand même pouvoir conclure que derrière un nom, une apparence et une attitude médiocres on peut quand meme retrouver certaines qualités. Il faut savoir accepter que même les gens que l’on exècre sont capables de bons coups et il faut leur en donner crédit, bien que l’on ne soit pas obligé de les apprécier plus pour autant.

 Je conclue donc en me trouvant particulièrement puissant d’avoir réussit à intégrer une morale à une histoire faisant la critique de Aquaman et j’en profite pour dédier ce texte à Éric et Émilie (aka celle dont je n’ai humoristiquement pas dévoilé l’identité précédemment) avec qui j’ai eu beaucoup de plaisir à débattre de Aquaman et ses élans douteux.

9 Réponses to “Aquaman, cet incompris”

  1. Émouvant comme morale.

    Mais tu sais, je tenterai peut-être de faire pencher la balance du côté du mauvais en te rappelant que sur l’une des photos ci-haut, Aquaman ressemble un peu trop à CAPITAINE MARC SIMON, qui parcours les océans sans vraiment qu’on sache pourquoi, d’abord qu’il se fait attaquer par des monstres marins et que lui et les enfants rient à la fin…

    Choquant, hein?

  2. Ah Aquaman… Tant de gags ont été faits sur son « inutilité » s’il n’était pas dans l’eau… ce qui est le cas, mais au moins, on voit qu’il peut être fort quand il veut bien. Mais il faut dire que comme tu le dis, de l’image que l’on peut voir de lui (celle que tu as mise) dans Justice League, il a l’air plus masculin et intéressant que sa première version où il a l’air d’un Ken avec collants verts et haut orange. Mais bon, n’empêche que malheureusement pour lui, Aquaman reste le gars qui vit sous la mer et parle aux poissons. Un docteur Doolittle sous-marin avec un peu de muscles (au moins !😉 ).

  3. @Le Détracteur Constructif: Je suis ravi d’avoir atteint tes sentiments les plus profonds grâce à ce texte révélateur. Il me fait aussi plaisir de constater que de ta mémoire est ressurgit ce bon vieux Capitaine Marc Simon donc les aventures mémorables n’ont pas vraiment laissé de souvenir en ma mémoire… mais je me souviens au moins du personnage et du contexte approximatif de l’émission. C’est quand même choquant en effet, peut-être y a-t-il un parallèle à faire entre les deux personnages.

    @Alex: Hahaha un Docteur Doolittle sous-marin! Aquaman demeure effectivement un personnage somme toute inutile et n’a pas vraiment de faits marquants à son actif mais sa petite prestation dans « Justice League » vaut la peine d’être vue, ne serais-ce que pour tenter de s’exorciser de la vieille image qui pourrit nos vies. Autrement je crois qu’il émane un certain charisme dans une ou deux séries de bandes dessinées récentes mais je n’irais pas jusqu’à investir temps et argent là-dedans pour le savoir.

  4. […] L’antre de la vérité (en toute modestie) Où pourquoi j’ai raison et vous avez tort. « Aquaman, cet incompris […]

  5. Malgré le fait que tu décris incomparablement le nouveau Aquaman et que tu sembles lui apporter un tant soit peu de crédit, je me dois d’avouer que pour moi, il mérite autant d’attention qu’un Emo, soit pas du tout, sauf pour l’écraser sous le talon de ma botte.

    Les images que j’ai de lui sont tellement moches et son inutilité est tellement… tellement… impossible à décrire que… Criss ça vaut même pas la peine que jen parle!

    Il est peut-être cool avec son crochet, mais le personnage ne sert à rien.

    Voilà!

  6. @Le Clown: Je suis d’accord avec ton point de vue et je l’accepte avec joie. Disons que que, pour Aquaman, la barre est vraiment très haute et que son passé houleux (hahaha) entache considérablement sa réputation. Tel un pédophile sauvant un enfant d’un incendie, on lui donne tout le crédit du sauvetage mais son passé laissent planer un doute quant à la position de ses mains sur le garçonnet lors de l’acte héroïque. Pensez-y.

  7. Non mais comme si quelqu’un allais couvrir d’éloges Aquaman ! J’ai mis du temps à répondre, mais j’aimerais ajouter un point. Entant que fan de Smallville, aquaman fais un apparition dans quelques épisodes des plus intéressants (en compagnie de l’Arché Vert, Cyborg, FLash et Superman bien-sûr) et il est à noter qu’à toutes les fois que cette joyeuse gamique décide de sauver le monde, soudainement est impliqué un cours d’eau quelconque ou Aquaman peut se faufiler de manière efficace afin d’atteindre un lieu X efficacement. À savoir si les auteurs de la série n’ont pas intégré des cours d’eau par exprès ! QUant à l’Attitude, il est un peu ébloui par ses élans d’amitiés avec la mer et il a tendance à se foutre dans le pétrin par passion marine. Un peu arroguant et naïf à la fois, il est tout de même utile et divertissant.
    MErci Rémi d’Avoir abordé un sujet si intéressant !

  8. Ah ! J’oubliais…aquaman a un petit faible pour Lois Lane ainsi que l’Arché Vert….non mais qu’est-ce qui fait que tous les super-héros en ont que pour elle !
    En passant, jai mis 2 fois efficace ds même phrase…chuis pourrie !

  9. @MaryRock: Je savais bien que Aquaman était du genre à avoir le béguin pour L’Archer Vert… outre ce détail, je crois que c’est justement par pitié que les concepteurs de la série ont cru bon de mettre de l’eau partout. C’est louable. Autrement je suis heureux que tu aies apprécié cette analyse pertinente.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :