Chansons à répondre et mutilations non consenties

Depuis la nuit des temps (quel début de texte majestueux), l’une des plus grandes faiblesses mais aussi des plus grandes forces de l’Homme est la peur. Ce sentiment, prédominant entre tous, est probablement celui qui se manifeste avec le plus d’intensité. Que ce soit dans une vaine tentative de dissuader les indésirables de quelque acte fortuit ou pour le simple désir de provoquer des émotions fortes, l’être humain développa une forte tendance à susciter volontairement la peur. Loin des bois obscurs peuplés de créatures sanguinaires et des rigueurs de la nature mettant à l’épreuve sa frêle constitution, nos ancêtres ont développé bon nombre de méthodes mettant à profit l’imagination fertile dont nous somme dotés. C’est sur ces bases que se développèrent les religions ainsi que les différentes hiérarchies de ce monde, puis le folklore et autres histoires farfelues recherchant le plaisir de la peur plutôt que son aspect négatif. C’est ainsi que, avec l’avènement du cinéma, bon nombre de films d’horreur donnèrent vie à ces mythes et ces images souvents si abstraits. Plusieurs personnages culte ont d’ailleurs vu le jour grâce à ces long-métrages et l’un d’entre eux, que j’apprécie particulièrement, se nomme Jason Voorhees. (Quelle introduction du tonnerre pour en venir à ça, n’est-ce pas!?)

Jason à la plage

Jason à la plage

En ce vendredi 13 février 2009, le moment est venu pour nous tous et toutes de profiter d’une reprise de ce fabuleux film qu’est « Friday the 13th ». L’univers fabuleux du cinéma américain nous ayant déjà offert bon nombre de reprises de films d’horreur, il leur aura fallu beaucoup de temps pour ramener à la vie le héros du « Camp Crystal Lake ». De mon point de vue, que j’estime être le meilleur, Jason est le plus suprême de cinq êtres cauchemardesques dignes de mention, les quatre autres étant Pin-Head, Freddy, Michael Myers et Leatherface (j’emmerde Chucky). Parmi ceux-ci, Leatherface et Myers ont déjà eu droit à leur remise à neuf et je suis ravi de constater que c’est maintenant le tour de Jason. Ce qui différencie ce dernier de ses semblables est sa nature de justicier, contrairement aux autres dont les actes ne sont généralement que pur sadisme (même si leurs parents sont possiblement à blâmer). En effet, Jason, inspiré par les bons conseils de sa mère, punit les jeunes dévergondés qui osent copuler impunément avant le mariage et consommer de la drogues. De tels gestes sont impardonables.

Prenons maintenant la peine de cibler le personnage. Un colosse mort-vivant à temps partiel avec un masque de hockey caractéristique (bien que le sac lui va toujours à ravir) et dont l’arme de prédilection est une machette initialement arrachée de la main d’un type frustré dont le corps avait délaissé le bras au profit d’un arbre. Que ce soit au camp du lac Crystal d’où il vient ou même dans l’espace (douteux), monsieur Voorhees trouve toujours des manières originales et/ou saugrenues afin de déposséder ses victimes de leur vie avec une touche d’humour. Que ce soit en frappant contre un arbre une jeune femme nue enfermée dans son sac de couchage ou en pliant en deux le shériff (à l’envers), Jason est passé maître dans l’art du massacre, sans oublier qu’il possède certaines capacités de ninja (le texte à gauche est en noir, c’est concept). Il est d’autant plus impressionnant qu’il réussit à avoir une attitude intense et des expressions caractéristiques en ne parlant pas et en ayant toujours le visage masqué. WOW!

Jason attendant l'autobus

Jason attendant l'autobus

Il va sans dire que la barre est très haute pour cette nouvelle génération (surtout en considérant que « Jason X » et « Freddy VS Jason » furent plutôt douteux) mais je suis confiant que mon bon ami Michael Bay *bruits d’explosions* saura nous présenter un divertissement de qualité faisant honneur aux classiques de la série. Quoi qu’il advienne, Jason demeurera un Rambo ou même un Conan de l’horreur et sa simple présence devrait suffir à combler mon besoin viscéral (pour ne pas dire mon besoin de viscères, HA HA) d’horreur à son meilleur. Bref, le moment est venu pour nous tous et toutes de nous précipiter vers la salle de cinéma la plus proche afin de laisser libre cours à nos élans barbares et ce désir de violence qui nous anime. N’est-ce pas? (Pas de morale à cette histoire… ne fumez pas de crack.)

Publicités

16 Réponses to “Chansons à répondre et mutilations non consenties”

  1. Jte donne un LOL pour le NINJA en noir, un LOL pour la blague sur les viscères, et un LOL sur la morale. Ah et aussi un LOL sur le fait que tu crois que ton point de vu est le meilleur! ahah
    Divertissant Divertissant!

    Moi j’suis plutôt du type Freddy par la force des choses (ayant eu un frère adepte de ce personnage qui trouvait particulièrement éducatif de faire écouter les films à sa toute petite soeur)!
    Mais j’avais beaucoup apprécié Camp Crystal Lake, ne serait-ce que pour la justesse de ses acteurs! ahah
    J’irai le voir en ton honneur!

  2. @YzaRock: Bien que la technologie derrière ce blog semble persister à te considérer comme du « spam », j’apprécie toujours la vivacité avec laquelle tu démontres ton appréciation à l’égard de mes révélations. Je te pardonne donc de préférer Freddy, celui-ci étant quand même en seconde position des « méchants cool » dont l’humour est exquis. Il me tarde tout de même d’avoir tes commentaires face au nouveau film qui sort aujourd’hui même.

  3. J’ai aussi eu le coup de foudre pour se joyeux personnage… je me rappel encore des cauchemar………

    j’espère que le nouveau film vas être a la hauteur! Cependant je suis déçu! je croyais que tu allais parler de hellraiser! se fantastique personne a la peau légèrement épineuse 😛 (j’aimais ses facon tordu de tuer le monde)

    sur se bon film l’ami!

  4. @Rapsaw: Ahhh Jason, quand tu nous tiens! Pour ce qui est de Hellraiser, Pin-Head est le personnage auquel tu fais référence. 😉

  5. Il me semble que :  »Depuis que le monde est monde » aurait donné plus d’impact, mais ton effort de :  »Depuis la nuit des temps » mérite quand même que je te dises :  »Force et Honneur » Ray!

    Tout ça pour dire que malgré ton attachement visible envers le personnage de Jason ainsi que de certains autres et du fait que je te respecte énormément, je t’avoue n’avoir pas accroché sur les vieux films de Jason… Je ne sais si c’est dû au manque d’ambiance ou aux acteurs(ices) médiocres, mais Jason, Freddy et Leatherface n’ont jamais sû provoquer que des sentiments de :  » Criss que ça crie pour rien » et  »Criss, pourquoi tu montes les escaliers au lieu d’aller par la sortie?? »

    Pour ce qui est de Micheal Myers et de Pin-Head, c’est une autre histoire, mais toujours aucune peur…

    En fait, les film qui a su me faire flipper et qui me font encore flipper aujourd’hui, c’est Le bal de l’horreur! …… HAHA je t’ai bien eu! Non, mais quel navet, dire que j’ai dépensé 8 piasses pour faire plaisir à Julie…
    Bref, c’est les films genre Boogeyman et Candyman… J’ai 27 ans et je n’ose toujours pas prononcer son nom 3 fois devant le miroir… Et je serais prêt à enchaîner et à knouter celui qui le ferait en ma présence… Sans farce.

    Voilà, c’est fait. Tu sais ce qui me fait peur. Maintenant, à toutes les fois qu’on va se voir, je serai obligé d’emmener un knout pour m’assurer ta coopération si jamais tu décidais de tenter l’expérience…

    De plus, le fait q’IsaRock ait semblé rire de ta propension à penser que ton opinion est la meilleure m’a sensiblement fait sourciller. Il est notoire que ton opinion est  »presque » toujours la meilleure, étant donné qu’elle s’apparente à la mienne plus que souvent. Bien sûr, tu as quelques égarements, mais on ne saurait t’en tenir rigueur, tu as encore à découvrir du vaste monde… 🙂

    Byebye Rémi. Excellent article!!

  6. Elephant Man Says:

    @Le Clown

    Que ton nom te sied bien, cher clown. Qu’oses-tu dire à propos de mon mentor!

    Je n’ai jamais vu aucun de ces films (Sauf peut-être la fin de Halloween 14).
    Mes amis m’ont abondamment parlé de Chucky, et je dois avouer que le film où les exploits de la « poupée maléfique qui vous donnera des frissons jusqu’a la fin explosive et inoubliable » (Dixit, le dos de la boite dudit film) et de sa femme m’ont légèrement troublé. Par leurs stupidité.

    Ces films sont souvent dotés de plusieurs suites plus ou moins réussies, et le genre ne m’attire pas tant que ça (J’avoue je suis un peu peureux sur les bords).

    Tu m’as peut-être fais changer d’idée, quoique je suis trop jeune pour visionner ces films.

    Que les 365 maîtresses du Vizir Al-Muazir soient tienne pour le reste de ton existence.

    Amen.

  7. Moi je suis plus du type Freddy en fait… tellement tordant et cruel!!! Mais loin de moi l’idée de dire

  8. **ptit bug héhé**

    Donc je disais… loin de moi l’idée de dire que tu à tort!!! Jason passe juste après dans mon coeur!! J’aime tellement voir les adolescent se faire masacrer de facon si froide!!!

    @Le Clown

    Rappelle-toi que je n’ai pas eu à te le demander deux foi et que tu ma suivis sans résistance au cinema!!! C’est donc aussi de ta faute si nous avons brûler nos yeux avec cette merde!

  9. @Le Clown: Le fait est que j’ai déjà abusé de « Depuis que le monde est monde » lors de mon passage au Cégep, ce qui fait que j’ai préféré éviter cette phrase. Je te remercie quand même de cette tentative de contribuer à élargir mes horizons. Maintenant pour en revenir au sujet qui nous intéresse, je n’ai jamais vraiment eu peur de quelque film d’horreur que ce soit (outre « Poltergeist » lorsque j’avais 4 ou 5 ans) mais le but de ces films demeure quand même de véhiculer la peur. Je comprend ton point de vue concernant Jason et les autres coquins de son acabit mais je ne puis argumenter avec tes goûts, sachant seulement que tu as tort. 😉

    Pour terminer, je trouve charmant que tu suives mon exemple sur la voie de la vérité en démontrant une excessive confiance en toi. Bonne chance jeune homme!

    @Elephant Man: Excellente attitude. Que Yog-Sothoth te berce.

    @Silvernickel: J’abonde en ce sens. Sacré Clown, rejetant impunément le blâme sur sa tendre moitié.

    @TOUS & TOUTES: Je peux maintenant confirmer que ce nouveau film mettant en vedette Jason Voorhees est un succès. Il rassemble tous les éléments qui font un bon « Friday the 13th » tout en empruntant une avenue ressemblant à celle qu’emprunta Rob Zombie avec « Halloween », ramenant Jason vers un côté plus humain que surnaturel. Youppi.

  10. Elephant Man Says:

    L’arabe fou Abdul Abdul Al-Hazred t’a consacré un passage dans le Nécronomicon.

    Gloire à toi.

    Gloire à Cthulhu

  11. Et bien je suis assez d’Accord sur le fait que cet article est, ma foi, très divertissant et que j’aime d’autant plus satisfaire mon envie de viloence par des films gore…on aime ca le gore…
    Par contre, sans vouloir trop m’éloiger des  » méchants cool  » je dirais que personnellement, surtout depuis la dernière vague de films de jeune filles épeurante, j’ai vraiment les chtons pour les fillettes macabres…..
    Bref, Bon article, le cercla m’a empêché de dormer et hellraiser, c’est le mien !

  12. Matt Damon Says:

    Jason il me fait crissement peur, mais je sais que c’est le but. Mais c’est évidemt qu’il rock Freddy, parce que Freddy est tout simplement répugnant. J’aurais aimé ca jouer dans un film de Jason, ca aurait été bon pour mon image de beau blond hollywoodien, de mourir sous ces grosses mains virils pleines de sang!

  13. J’ai pas pu me regarder dans un mirroir pendant des semaines quand j’tais ptite, parce que j’avais vu un extrait d’un friday the 13th ( celui ou jason débarque sur un bateau.. ) ou Jason sortait inopinément d’un miroir .. J’étais persuadée qu’il allait sortir de mon miroir a moi aussi ..

    Mais il m’aurait pas fait sa, je suis une jeune fille chaste et pure , respectueuse des lois et qui ne consomme pas de drogues. Merci pour ton gentil code d’éthique, Jason !

    JASON FOR PRESIDENT !!!!

  14. @Elephant Man: De plus en plus flatteur pour mon égo.

    @Marylou: Il est évident que les fillettes macabres sont fort attrayantes, bien que les enfants hostiles du film « Le Village des Damnés » sont particulièrement durs à battre (double sens, ha ha).

    @Matt Damon: Ton bon ami Kevin Bacon s’est justement fait occire par la mère de Jason dans le premier film de la série « Friday the 13th », ce qui fut probablement une prestation déterminante en vue de son rôle dans « Footloose ».

    @Katy: Il est évident qu’une jeune dame de ton acabit ne pourrait possiblement être la victime de Jason. 😉

  15. Après avoir lu ta remarquable description du dernier Vendredi 13, j’ai évidemment dû aller constater moi-même la véracité de tes dires.

    J’en suis arrivé à la conclusion que tu était toujours aussi pertinent dans tes opinions.

  16. @Le Clown: Évidemment.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :