Adeptes de la crémation

En dépit de mon intérêt marqué pour les discussions pertinentes et les questionnements existentiels, il m’arrive parfois de m’égarer sur les chemins tortueux du superficiel et d’y découvrir moult immondices. Il est toutefois possible d’y trouver certaines informations pertinentes relatives à la psychologie humaine et à notre propre statut en tant qu’individus vivant en société. C’est ainsi que, en discutant avec ma bonne amie YzaRock, j’ai réalisé à quel point le bronzage est une réalité troublante qui nous affecte (presque) tous et toutes. Je mentionne « presque » pour la simple et bonne raison que certains individus à la peau plus foncée (les noirs par exemple) sont moins susceptible de subir les désagréments esthétiques de l’exposition au soleil.

Bronzage parfait

Bronzage parfait

Lorsque l’été arrive et que les rayons dévastateurs de notre bien-aimé soleil s’attaquent violemment à notre peau, cette dernière réagit en devenant plus foncée; en bronzant (ou en brûlant selon le niveau d’exposition). (Merci Rémi pour cet éclaircissement, maintenant nous savons que c’est le soleil qui provoque ce malheur.) (Abus de parenthèses.) Le fait est que tout objet, vêtement, chevelure abondante qui cachent la peau empêchent le soleil de la faire bronzer. De ce fait, des traces blanches ornent le corps là où résidaient les dits obstacles lors de l’exposition aux cancérigènes rayonnements. La manifestation la plus commune de ce phénomène est « l’effet raton » que l’on remarque principalement chez ceux et celles qui ont passé une agréable journée à profiter du beau temps tout en ornant leur visage d’une fabuleuse paire de lunettes fumées. Lorsque retirées, ces dernières ont tendance à laisser derrière elles une jolie bande blanche sur le visage au niveau des yeux, d’où son appellation caractéristique. En seconde position, je ferai ici référence à ce que l’on appelle « être bronzé en habitant ». Ce statut peu élogieux se manifeste lorsque l’on bronze abondamment tout en étant vêtu d’un chandail à manches courtes ou d’une camisole. Ce statut n’a rien de problématique tant que sa victime porte ses vêtements mais c’est lorsque l’appel de la plage et/ou de la bière sur le patio retentit que le Malin sévit: on constate un torse d’une blancheur immaculée contrastant drastiquement avec des bras et un visage brun. Voilà qui est ignoble. D’autres horreurs du genre, parfois moins connues ou ne possédant tout simplement pas d’appellations particulières, surviennent quotidiennement chez plusieurs milliers de personnes exposées à l’astre solaire. De la trace de montre à la trace de queue de cheval dans le dos (fait vécu, la queue de cheval faisant ici référence à la disposition de mes cheveux et non à une position douteuse et potentiellement zoophile de ma part), les possibilités sont nombreuses et je suis convaincu que toute personne parmi vous n’étant pas allergique au soleil, mineur (travaillant dans les mines) ou vivant dans les profondeurs insondables du monde (Internet va partout de nos jours) est en mesure d’imaginer les pires scénarios. Je pourrais aussi faire référence aux vestiges du port d’un bikini chez la femme (ou chez l’homme; société pourrie) mais ça serait déplacé.

Combinaison adéquate

Combinaison adéquate

Abstraction faite des cas exemplaires mentionnés ci-haut, nous sommes tous et toutes susceptibles de ressentir les désagréments solaires à différents niveaux. Bien que certains se targuent d’être au-dessus de tout ça, il m’apparaît évident que nul ne peut se sentir pleinement charismatique et confiant tout en étant victime de « l’effet raton ». Il est donc extrêmement important de prendre les précautions requises pour prévenir l’apparition de ces intolérables ignominies corporelles. Je vous conseille donc d’opter pour une combinaison complète hermétique avec casque à l’image de celle utilisée dans le célèbre film « Retour vers le futur ». Pour les plus téméraires d’entre vous, il existe aussi la crème solaire. Attention aux brûlures sévères et au cancer et profitez bien de votre été et/ou de vos vacances dans les contrées méridionales.

8 Réponses to “Adeptes de la crémation”

  1. Il y a toujours l’effet clôture aussi afflige ses victimes d’un grillage tel qu’on jurerait qu’elles ont été cuites à même le barbecue.

    Ou encore les mauvais coups de ceux qui nous écrivent des mots peu obligeants sur le corps avec de la lotion solaire🙂

    Et que dire des salons de bronzage, de véritables cabines de suicidaires en location libre! Brrr!

    Vive la nuit.

  2. AHAHAH
    J’peux pas croire que tu l’as fait pour vrai! T’es mon idole, c’est définitif!
    Heureusement que j’avais rien gagé avec toi, j’aurais solidement perdu! Y’a que toi pour rendre pertinent et littéraire un texte sur le bronzage.. lol

    J’me sens vedette d’appaître sur ton blog. (H)
    Ah! Et j’te donne 10 pts pour avoir mis mon nom en violet ^-^ uhuh

    « …nul ne peut se sentir pleinement charismatique et confiant tout en étant victime de « l’effet raton ».  »

    Que dire sinon OMFG LOLZ²!?!

  3. […] dit qu’il a raison) qui font que ses trop rares billets sont délectables. Celui d’aujourd’hui sur le bronzage en est encore un exemple. Il y a aussi une délicieuse MFL qui après une pause bien méritée revient sporadiquement nous […]

  4. Garamond Says:

    Il y a aussi le problème du bronzage intégral pour filles où les fesses laissent voir du blanc vu que les deux appendices sont collés un sur l’autre.
    Ne paniquez pas ! il se vend de jolis petits cylindres que l’on utilise pour «ouvrir» la craque des fesses et permettre ainsi un bronzage intégral de cette région !
    19 euros la paire….

  5. Je suis souvent victime de l’effet raton l’été du a la ferme😦 Quand on fait une journée de foin! on viens avec une belle démarcation au coup du a la belle chemise Big BIll.

    Je suis maudit par le soleil😦 Aucun remède n’a encore été trouver. Un jour peut être que je ne serait plus bronzé en Habitant.

    Je vais prier dieu se soir…

  6. Le Clown Says:

    Ils ne sont que trop réels, les multiples désagréments mentionnés par notre bon ami Rémi. C’est à se demander ou en est la société pour absolument vouloir un corps bronzé… Voir des dames ou des jeunes dames avec la peau brune en hiver, ça fait pas naturel, surtout quand la personne est tellement brune que c’en est laid.

    Maintenant que mon chialage est fait, il me semble pertinent de proposer quelques solutions afin de ne pas souffrir des fléaux mentionnés par Ray!

    1- Ne pas porter de lunettes, de toute façon, c’est les lunettes qui rendent nos yeux sensibles à la longue. Nos ancêtres n’en avaient pas et ils n’étaient pas tous aveugles.

    2- Rester à l’intérieur à regarder des images du soleil sur internet.

    3- Ne pas chialer qu’on est bronzé en habitant, c’est de la faute de celui qui se promène en camisole ou qui porte des lunettes. (Référence à 1)

    4- Tout simplement ne pas rire de ceux qui sont bronzés habitant, car ça nous est tous arrivés. Ainsi on fait une B.A en évitant à l’affligé de se sentir mal.

    5- Si on est vraiment motivé, s’acheter une cabine de bronzage à 10000$

    P.S J’aimerais vraiment avoir un truc qu’on se met entre les fesses pour bronzer uniformément, je le mettrais bien en vue dans maison comme bibelot. J’aimerais en avoir pour entre les orteils aussi, ça se vend???(Sarcasme)

    Voilà!

  7. Oh, c’est que je l’avais raté, celui-là!

    J’adore tes abus de parenthèse et quand tu prends le temps d’expliquer des choses qu’on sait déjà (genre les effets du soleil sur la peau).
    😀

  8. @Le Détracteur Constructif: Ce sont là d’autres excellents exemples auxquels je pourrais ajouter « l’effet paysan » qui donne un joyeux quadrillé sur le visage lorsque l’on porte un chapeau de paille qui laisse filtrer la lumière. Autrement je suis ravi de n’avoir jamais été victime des vulgarités en crème solaire. Vive la nuit, en effet, jusqu’à ce que le monde soit suffisamment perturbé pour que l’on soit victimes de coups de lune.

    @YzaRock: C’est toujours un plaisir de relever ce genre de défi, surtout qu’il a semblé te plaire au plus haut point.😉 Je suis convaincu que tu feras maintenant beaucoup plus attention au soleil.😛

    @Garamond: Voilà une technologie bien intéressante à laquelle tu fais ici référence. Pratique et abordable, il me tarde d’en offrir à mon entourage.

    @Rapsaw: Je compatis grandement. Peut-être devrais-tu défier le soleil en retirant tes lunettes et exhiber ta virilité en travaillant torse nu. Autrement je crains qu’il soit effectivement ardu de trouver une solution à ton problème jusqu’à ce que des scientifiques inventent des vêtements qui permettent de bronzer quand même.

    @Le Clown: Ce sont là d’excellents trucs qui concordent bien avec ton désintérêt marqué pour ce fléau. Rappelle moi ta date de fête et il me fera plaisir de tenter de te trouver ces outils fabuleux qui te permettront d’écarter tes fesses avec plus d’aisance.

    @Noisette Sociale: Je suis un grand fan de parenthèses.😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :