Les spécificités de la masculinité

L’homme: la force, l’esprit mécanique, le prédateur, l’architecte de la destruction, celui qui urine efficacement dans la forêt. Le sexe masculin se définit lui-même comme une incarnation animale simpliste dont la tragédie réside dans son opposée féminine. Pour la femme, l’homme est un primate attardé dont on ne peut se passer pour plusieurs raisons telles que la sexualité, ouvrir les pots de confiture et réparer la maison. Le fait est que, en dépit des opinions, l’homme nord-américain moderne évolue généralement en suivant un modèle de base que je tenterai ici de décrire selon ma propre expérience. Mes confrères devraient donc s’y retrouver aisément tandis que les femmes confirmeront leurs pires craintes.

Mitraillette et muscles dans la jungle avec un monstre extra-terrestre

Mitraillette et muscles dans la jungle avec un monstre extra-terrestre

Devenir un homme est quelque chose de très particulier et il est particulièrement difficile de traduire le tout en mots. Lors du passage à l’âge adulte, certains phénomènes mystiques/cosmiques se manifestent et transforment étrangement le jeune rebelle en maître du monde. L’une de ces manifestations se situe au niveau gustatif. En effet, l’appréciation initiale de la bière survient soudainement pour apporter joie et réconfort au jeune homme perturbé. Tandis que, soucieux d’être « cool et branché », l’adolescent qui se respecte boit de l’alcool en dépit du fait que le simple goût de ce nectar fait germer en lui le désir de régurgiter. Vous pouvez donc imaginer le soulagement lorsque, du jour au lendemain, le divin houblon vient caresser un gosier accueillant. Ce jour marque généralement le début d’une séquence ininterrompue d’abus à travers lesquels l’homme se valorise en faisant fi du bon sens.

Perceuse Mastercraft

Perceuse Mastercraft

Un autre fait particulièrement troublant se situe au niveau de l’outillage. Je ne fais pas ici référence à la prohéminence masculine explicite allant de pair avec la motivationde son propriétaire mais plutôt aux outils eux-mêmes. Ce désir incompréhensible de posséder des outils de qualité et autres objets pratique apparaît environ au même moment que l’inspiration soudaine des rénovations. On se réveille un beau matin avec non seulement le besoin mais aussi la capacité insoupçonnée de procéder à certaines réparations et à y prendre goût. De la tablette dans la salle de bain à la poignée de porte du salon en passant par le robot culinaire et la voiture, le moment est venu de mettre la main à la pâte! Pour ce faire, l’homme a donc besoin de matériel spécialisé qu’il se plaît ensuite à montrer à ses pairs et même aux dames qui s’en *conjuguez ici un terme blasphématoire*. L’individu de sexe masculin (bonjour les synonymes) peut donc, par la suite, évoluer sur le sentier de l’efficacité et de la débrouillardise en échangeant régulièrement avec ses semblables de tous âges, profitant de ces intenses discussions pour affûter ses compétences et son arsenal.

Une autre généralité de la mentalité masculine réside dans la grosseur et/ou la puissance de ses biens. Tristement, la conjoncture économique actuelle contribue à mettre en valeur la logique innée de l’homme responsable qui, la larme à l’oeil, opte pour la voiture compacte et économique mais il est toujours possible d’abuser dans d’autres domaines. À l’instar des rois d’antan, tout mâle qui se respecte a tendance à vouloir démontrer explicitement sa suprémacie, plus spécifiquement dans les domaines où il est fin connaisseur. L’antre du mâle est donc souvent constituée d’un téléviseur titanesque agrémenté et d’un système de son cataclysmique dont il est possible de profiter confortablement vautré dans un sofa épique. Cette tendance se maintient généralement dans les pièces que l’homme fréquente le plus, comme le garage par exemple (voir le chapitre portant sur les outils). De plus en plus, la salle de lavage bénéficie aussi des idées de grandeur de celui qui arbhore la pilosité faciale puisque la laveuse et la sécheuse sont désormais des révélations technologiques prisées. Bien que la femme continue de faire le lavage, c’est l’homme qui se vante des bienfaits de son acquisition.

Voiture virile et avion de guerre

Voiture virile et avion de guerre

Il existe aussi bon nombre de caractéristiques masculines sur lesquelles il serait aussi possible d’élaborer longuement. Elles surgissent du néant ou proviennent tout bonnement d’une douteuse évolution de l’enfant. En terme de goûts divers, on peut ici parler de voitures, de robots, de pirates, de ninjas, de vikings, de chasse, de pêche, de fusils(et armes en général), de sport, de forêt, de plein air, de steak, d’animaux sauvages/dangereux, de violence gratuite, de machinerie lourde, de mécanique, de blagues de mauvais goût, de sport, d’alcool et de femmes et j’en passe. On peut aussi discuter de philosophie, de religion et de politique internationale mais ce ne sont pas des sujets typiquement masculins. Nous nous réservons ce genre de sujets pour les moments privilégiés entre hommes, pendant que les femmes assistent à des démonstrations « Tupperware » par exemple.

Au-delà de la vision globale de ce mammifère terrestre bipède aux mamelons inutiles se cache toutefois un être complexe dans sa simplicité. Bien qu’il puisse sembler niais lorsqu’il ne comprend pas ce qui n’a pas été dit (le sous-entendu féminin, ce fléau de société) ou lorsqu’il s’exprime mal, il gagne à être connu et accepté dans toute son imperfection (modestie attirant la sympathie).

Publicités

12 Réponses to “Les spécificités de la masculinité”

  1. Tu peux te gâter alors ; il faut poser les pôles a rideaux , réparer la poignée de porte de la chambre , arrêter la fuite de l’évier de la cuisine , réparer l’armoire de la salle de lavage..

    Et j’aimerais bien une laveuse frontale.

  2. Le Clown Says:

    @ Katy : Ne profite pas du moment de modestie de Rémi pour tenter de le mettre à ta main! Bien qu’ayant raison dans ses dires sur l’Homo Sapiens Sapiens, tu dois prendre en compte que Rémi est encore dans l’âge ou  »Ce jour marque généralement le début d’une séquence ininterrompue d’abus à travers lesquels l’homme se valorise en faisant fi du bon sens. »

    L’évolution de l’homme  »bière » à l’homme  »à tout faire » se présente habituellement vers la fin de la vingtaine, lorsque le sjuet est enfin prêt à passer à un stade supérieur et à diminuer considérablement sa consommation de breuvages alcoolisés.

    Maintenant que tu comprends un peu mieux les effets de l’âge sur l’évolution de l’homme, tu es surement capable de comprendre cela: Toutes les tâches dégradantes que tu confies bonnement à une âme n’étant pas prête à cela(Rémi) ne pourront que le perturber et laisser de graves séquelles, comme de croire profondément qu’il est plombier…

    Non! Ces tâches doivent être éxécutées par toi, ô noble femelle, car tu es plus évoluée que l’homme, malgré ton âge moindre. Ton évolution est tellement supérieure que tu sais que tu dois ravaler tes arguments fallacieux et faire ton devoir de femme mature : Tenir la baraque jusqu’à ce que Rémi soit prêt!

    @ Rémi : Note bien que je dis cela dans le but de te laisser vieillir dans le bon sens, afin que tu ne sois pas comme un enfant n’ayant pas eu d’enfance. Ayant eu à prendre ces responsabilités très tôt, je suis bien placé pour savoir qu’un changement de stade précoce entraîne de graves séquelles.

    Encore une fois, excellent sujet, très approprié. Je voulais cependant faire une connexion avec le monde d’aujourd’jui! Les qualificatifs que tu donnes à l’homme en général sont tous très flatteurs et véridiques, mais un fait demeure!!! L’homme moderne ne s’achète plus d’outils, il s’achète des crèmes pour les mains, pour le visage, des parfums et des crèmes épilatoires. L’homme d’aujourd’hui ne vénère plus la corne dans le fond de sa main et de ses jointures ou sous ses pieds, il adore la douceur et la propreté de ceux-ci!

    Soyons fier d’aimer dire de la  »marde », de manger du steak saignant, de blasphèmer, d’aimer la pizza, les chars et le bois, d’aimer être sale et de se sentir valorisé quand on fait un acte physique! Soyons fiers de nos cicatrices, qui nous rappellent qui on est et de notre corne qui prouve ce qu’on fait!

  3. Matt Damon Says:

    Lol le commentaire de Katy.. j’ajouterais que t’es inviter à venir assister Pierre (ouais.. le copain de Matt Damon s’appelle Pierre) à installer toutes c’est merveilleuse choses qui saccrochent au mur de mon nouvel appart! Zouiiiing Zouinng (bruit de perceuse)

  4. T’es vraiment hilarant!

    😀

  5. Ahahaah! Bien que je ne me sois pas reconnu dans la section « outils », ni « voiture », j’admets devoir lever la main en signe de présence.

    Putain que j’ai ri en lisant le mot « steak » en plein milieu d’une énumération!

  6. @Katy: Avec joie! Mais eh… mieux vaut se référer au message criant de vérité de « Le Clown », ce cher inconnu. 😉

    @Le Clown: Il me fait plaisir de ressentir pleinement la passion et la soif de vivre dans ces propos engagés et véridiques. J’ai moi aussi constaté avec tristesse que le mâle contemporain a tendance à se féminiser autant physiquement que mentalement, allant parfois même jusqu’à admettre complètement ses torts auprès de ses pairs. Le fait est que nous somme là, fidèles mâles viriles et rétro-gardistes, préservateurs de l’intégrité de l’homme véritable à travers l’espace et le temps. Continuons d’entretenir ce feu primaire qui émane de notre intégrité masculine!

    @Matt Damon: Bien que ce commentaire fasse ombrage à l’apparente virilité du modèle qu’est Matt Damon, ce sera avec joie que j’irai frapper et percer votre nouveau logis.

    @Noisette Sociale: Voilà qui flatte mon gigantesque égo.

    @Le Détracteur Constructif: On ne peut pas tout avoir dans la vie, mais tu as clairement le sang viking pour compenser ces quelques lacunes, ainsi que le droit à la marginalité. 😉 Gloire à la viande rouge.

  7. Rémi, cet article est vraiment top-notch! J’aurais cependant aimé voir apparaître les mots Guitör, fer et bacon dans les émumérations, mais sinon c’était impec! Cela m’a rappeler le doux souvenir de la fois où j’avais DÉCÔLISSER un cabanon avec une MASSE, mais à la lumière de cet article révélateur, je me dis que c’est peut-être pas tant avec la masse que j’ai tout ravager, qu’avec le feu de propane bon marché qui brûle au fond de mon coeur de rockeur!

  8. @Mad Marky Marc: Je suis content qu’un mâle de qualité tel que toi approuve ce texte, ça me fait chaud au cœur. Je suis d’accord quant à l’utilisation des mots « Guitör » (orthographe viril approuvé par Lemmy), fer et bacon qui auraient été de mise mais j’ai tenté de faire une description au sens large afin que l’ensemble de la population comprenne bien. Rentrer dans un tel niveau de détail aurait pu perdre le lecteur (ou la lectrice) face à ces révélations n’étant accessibles qu’à peu d’initiés. J’ose espérer que j’aurai un jour la chance de faire usage de violence contre des objets inanimés à tes côtés!

  9. Miss Murder Says:

    Tiens, on n’y parle guère de ce déferlement de virilité perturbatrice qu’est le Black Metal… À ranger à côté de la bière…
    😆

  10. @Miss Murder: La virilité dite « black metal » est effectivement perturbatrice et c’est d’ailleurs pourquoi elle n’est pas mentionnée ci-haut. Je m’efforce ici de faire le point sur le mâle moyen, faisant fi de la marginalité propres aux habitants des forêts nordiques païennes, des fermiers et des mercenaires afghans par exemple.

  11. Miss Murder Says:

    Tssssssssssssssssss! Vous pouvez bien vous camoufler au plus profond des forêts norvégiennes, mais vous les métaux, êtes les mêmes depuis l’époque des motorhead et autres Motley crew!

    😆

    EMO FOR EVER!

  12. @Miss Murder: Je suis fort perturbé par ces allégations! Le fait est que, tout d’abord, Motörhead incarne une suprématie qui transcende l’espace et le temps. Pour ce qui est de Motley Crüe, cette formation dont la musique est toujours excellente, se dissocie complètement de Lemmy et ses acolytes par son style vestimentaire féminisé et sa musique « glam rock » et non « metal ».

    À l’instar d’un bon vieux verre de Jack Daniels, pourquoi changer une formule gagnante? 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :