Arômes floraux

En dépit de ma virilité, qualité qui est fermement appuyée par ma généreuse pilosité, il m’arrive parfois d’entretenir des propos ne faisant pas directement référence à des sujets classiques pour ceux de mon espèce, tels que les femmes, les voitures, l’alcool, le sport, la guerre (films inclus) et les blagues fécales/phalliques (ces deux thèmes s’agençant beaucoup mieux dans la fiction que dans la réalité). Appréciant les beautés simples de la nature, il m’arrive donc de vanter les qualités esthétiques et odorifiques des plantes qui m’entourent. C’est ainsi que, entouré de personnalités diverses dans un environnement festif, je me fais vivement rabrouer par l’homme moyen lorsque j’évoque le doux parfum du lilas. JE CRIE AU SCANDALE!

Thor apprécie l'odeur du lilas qui, après la bataille, contraste merveilleusement avec le fumet putride des géants terrassés

Thor apprécie l'odeur du lilas qui, après la bataille, contraste merveilleusement avec le fumet putride des géants terrassés

Étant moi-même très pris par mon statut de mâle dominant, je suis prompt à réagir lorsque des propos portant atteinte à ma masculinité sont employés autour de moi. Ceci dit, je sais juger adéquatement du statut et des caractéristiques des dits propos, les classifiant avec justesse sur une échelle très personnelle et fictive de virilité pour ensuite m’insurger comme il se doit lorsque besoin est. Dans ce cas précis, il est clairement inapproprié de me reprocher ma forte appréciation des effluves estivales du « Syringa vulgaris » puisque je profite principalement de son parfum et non de sa couleur, laquelle se classifie tout autrement selon mes strictes critères. Une légère nuance subsiste malgré tout quant à cet arôme majestueux, ses bénéfices olfactifs ne se faisant apprécier que dans l’air libre et non pour parfumer son propre corps, auquel cas on fait face à une situation diamétralement opposée.

Tristement, je ne peux guère bénéficier de ces élans hippies dans ma résidence actuelle. Lorsque je marche, pieds nus, dans l’herbe encore humide d’une fraîche rosée matinale, je respire à pleins poumons l’air pur de ma petite ville natale et je ferme les yeux; le lilas, situé devant la maison de mes parents depuis toujours, embaume l’air pur de ces lieux et des souvenirs agréables viennent appaiser mon esprit troublé par le chaos de la vie urbaine. Pour ceux d’entre vous qui croient que l’appréciation de la plante fabuleuse qu’est le lilas est une marque de faiblesse et de féminité; que les racines de cet aimable arbuste se nourrissent à même les restes pourrissants de votre dépouille funèbre lorsque la Faucheuse vous emportera, bande de primates.

16 Réponses to “Arômes floraux”

  1. Les gens ne savent pas apprécier les bonnes choses que la vie et la nature apportent ! haha sans rancune ! =)

  2. @Le Détracteur Constructif: Je trouve que tu ne fais pas honneur à ton pseudonyme sur ce coup ci camarade. Ceci dit, je t’apprécie et je ferai abstraction de cet apport sympathique à mon havre de paix à l’instar des commentaires édifiants (merci pour m’avoir inspiré ce mot il y a 44 secondes sur MSN) du même acabit qui me furent transmis de vive voix.

    @Caroline: Les gens ne sachant apprécier les bienfaits du lilas doivent être traités par le mépris. Qui plus est, un sondage récent démontre que 44% des gens qui dénigrent ouvertement le lilas sont en fait des hypocrites qui se caressent secrètement avec des branches de ce végétal dans leur intimité.

  3. @Rémi : Désolé, ce fut un réflexe fulgurant 😛

  4. @Le Détracteur Constructif: Ta vivacité féline me déstabilise parfois.

  5. Ya des choses dans vie que c’est vraiment mieux d’aimer en secret.

    Les lilas et Daniel Desnoyers en font partie.

  6. @Katy: Mieux vaut aimer les lilas que Daniel Desnoyers.

  7. C’est qui Daniel Desnoyers? HA HA HA

  8. Personnellement, je préfèrerais indubitablement plus avoir un bouquet de lilas à la main que Daniel Desnoyers

  9. Fin du message? Mais surement pas! Dans ma tendre enfance dans le havre de la ville de l’automobile, Il y avait non seulement un arbuste florissant de lilas aux odeurs délectables, mais aussi 3 majestueux plants de pivoines. J’aimerais profiter de cette stase temporelle hors de ma moins pileuse mais néanmoins profonde virilité pour évoquer mes souvenirs tendres des pivoines. 3 plants de pivoines de 2m de haut produisent vert la fin de l’été une quantité absolument phénoménale de fleures blanches, mauves et rosé qui s’attachent a des branches solides permettant d’obtenir des décorations d’une odeur enivrante inégalée. J’ai personnellement expérimenté plusieurs situations où ces dits bouquets ont ensoleillé même les visage doté des rictus les plus acerbes. Je propose donc d’ajouter au pandemonium floral de cette page illustre la Pivoine.

  10. @Jen: Bénie sois-tu de ne pas connaître l’ignoble « Dj » québécois qu’est Daniel Desnoyers.

    @Seb: Il va sans dire que d’avoir Daniel Desnoyers à la main serait quelque chose de fort désagréable. Ceci dit, je félicite ces élans nostalgiques dont tu nous fais part sans retenue j’encourage fortement le respect de cette plante souvent délaissée qu’est la pivoine.

  11. Vive le chanvre et le pavot!

  12. Or donc Daniel Desnoyers n’est pas une plante si je comprend bien !?

    J’ai voulu essayer quelque chose de nouveau, comme me carresser avec ce végétal qu’est Daniel Desnoyers, mais j’ai beau avoir un pouce vert, je ne trouve aucune graine de ce Daniel, en est-il dépourvu ?

    @ DarK Rémi oF DooM

    Je cite : « Il va sans dire que d’avoir Daniel Desnoyers à la main serait quelque chose de fort désagréable. »

    Effectivement, et il serait encore plus désagréable d’avoir un Daniel Desnoyers à la main lorsque celle-ci est occupé.

  13. @Holy: On en fait de magnifiques vêtements, ahem!

    @Charley: Cesse tes recherches, noble ami, car la vérité est trop lourde!

  14. I am now not certain the place you’re getting your info, however good topic. I needs to spend some time learning more or figuring out more. Thank you for magnificent info I was on the lookout for this information for my mission. daacekaedegd

  15. Bonjour à toutes et à tous, avez-vous deja
    entendu parler du vinaigre des quatre voleurs,
    je cherche ce vieux remede à tous faire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :