Portés disparus

Il m’arrive souvent, que ce soit en ingurgitant quelques céréales, en me délectant d’une boisson gazeuse ou en gambadant joyeusement dans les allées beiges d’une épicerie, de me remémorer l’histoire de ces produits. Je ne fais pas référence à l’émission « Comment c’est fait » si brillamment animée par Jean-Luc Brassard mais plutôt à l’évolution esthétique de ces produits (favorisant le contenant au contenu) depuis qu’il m’a été donné de les découvrir. Évidemment, à l’instar d’une hippie réformée, le « look » change considérablement avec les années au gré de la mode et des tendances, mais il est un phénomène particulier qui s’éteint graduellement et qui m’attriste grandement : la disparition des mascottes.

Tandis que les produits de jadis étaient présentés par des personnages charismatiques tels que Fido Dido, Cool Spot, Kool-Aid Man , Tony le Tigre (qui éclipse complètement le tigre Esso dont on se fou éperduement), l’ours des céréales Sugar Crisp, l’ours A&W (l’ursidé étant indémodable), le lutin Lucky Charms, le clown (et sa horde de marginaux toxicomanes) McDonald’s, le magicien Alpha-Bits et le cowboy Honey-comb (et Mr. Net à la limite… j’en oublie probablement et j’en suis désolé, j’accueillerai leur critique s’ils se manifestent). Contrairement aux divers artistes qui endossent régulièrement des produits de consommation populaires, ces images n’ont pour raison d’être que la seule promotion d’un bien ou d’un service (Monsieur Muffler), leur destin est de promouvoir une marque et d’être les fières représentantes, le fer de lance de la commercialisation sympathique de divers biens. C’est une mission périlleuse et d’une haute et importance et, tristement, toutes ces mascottes n’y survivent pas…

Feu magicien Alpha-Bits

Feu magicien Alpha-Bits

Je me souviens encore de cet après-midi fatidique où, inconscient du malheur qui me guettait, j’arpentais les allées du supermarché en compagnie de mon géniteur. Tel Little Mac essuyant un direct au menton de la part de Piston Honda, je fus ébranlé par la vision cauchemardesque qui s’offrit à moi : le très mauve et étoilé prestidigitateur gnome volant ornant habituellement cette boîte d’instructives céréales s’était vu dépouillé de son prestigieux statut par un vulgaire ordinateur au visage souriant. Trahi, je restai sans voix. Qu’était-il donc advenu du coquin magicien? Peut-être avait-il été victime de racisme, de décisions administratives relevant très clairement de la mutinerie, ou même pire : la mort. Aujourd’hui encore, je vis dans l’ignorance mais son doux souvenir ravive en moi le goût de ces céréales qui, autrefois délicieuses, semblaient désormais bien fades. Je venais de prendre définitivement conscience que la technologie allait irrémédiablement et inlassablement tuer la magie.

Bien que le triste sort du Alain Choquette de l’alimentation céréalière (inspiration momentanée : le Géant Vert) perturba ma croissance, sa fin tragique ne fut pas partagée pas tous ceux de son acabit. Certes, on perdit de vue le cowboy Honey-comb, mais je le soupçonne d’avoir réorienté sa carrière vers la figuration dans les films western, en profitant pour faire la doublure de Harrison Ford dans la plus récente épopée de la série Indiana Jones. Bien qu’il entretienne un profile bas, la chute de popularité de Fido Dido semble l’avoir incité à quelques actes désespérés tels que la diffusion d’un vidéo compromettant où il s’accouple avec Miss Piggy, l’enregistrement d’un simple avec Jordy et on l’a aussi arrêté pour conduite avec facultés affaiblies, ayant consommé 51 « gin/7up » au cours d’une petite soirée organisée par Macaulay Culkin. On le soupçonne aussi du meurtre avec préméditation de Cool Spot mais les preuves, jusqu’à ce jour, se sont montrées insuffisantes.

Cocufieur vétéran

Cocufieur vétéran

La plupart des autres idoles de cette génération se sont éteintes paisiblement ou existent encore aujourd’hui, anodines, presque invisibles. Les seuls qui semblent maintenir le rythme sont sans aucun doute Mr Net et Tony le Tigre. Celui que l’on associe instinctivement à la propreté aurait, semble-t-il, accumulé les altercations au fil des ans à cause d’accusations répétées de maris frustrés qui affirment avoir trouvé les effets personnels de Mr près du lit conjugal. Mettant à profit son imposante musculature, Véritablement, de son prénom, aurait à plusieurs reprises redirigé vers l’hôpital le plus près les hommes mécontents. Plaidant la légitime défense, il insultait quand même allègrement ses assaillants, affirmant que « Ta mère était meilleure encore! » Tony, de son côté, a un passé beaucoup plus reluisant. Encourageant les jeunes athlètes, il fait aussi partie d’une étude qui permettra peut-être de percer les mystères de son métabolisme hors du commun, son régime étant essentiellement constitué de céréales sucrées. Les accusations pesant contre lui suite à la présumée ingestion de jeunes hockeyeurs du Delaware ont été démenties, les enfants en question ayant été retrouvés morts et entiers dans le Westfalia de leur entraîneur.

Bien que les temps changent, que des flammes naissent tandis que d’autres s’éteignent, je ne peux m’empêcher de penser à ce que serait le monde sans ces illustres personnages fictifs et sans histoire qui se sont battu vaillamment et avec acharnement pour défendre une juste cause. Je ne saurais dire si un jour viendra où ces pionniers du marketing seront reconnus à leur juste valeur et que des cendres de leurs idéaux naîtront de nouvelles figures emblématiques, gages de confiance et de qualité, marquant le début d’une ère de consommation saine, mais je me permet de lever les yeux vers le ciel et d’y rêver. Merci DuroMax.

Mention spécial au chevalier O’Keefe qui, depuis des temps immémoriaux, défend à la pointe de sa lame le droit de consommer abusivement une bière de qualité.

13 Réponses to “Portés disparus”

  1. HI-LA-RANT ! Merci pour ce brillant hommage à ces personnages de pubs qui nous ont tant marqué et merci de m’aoir entre autres rappelés le fameux Fido Dido qui a sombré dans l’oubli depuis… Comme quoi les emblèmes de produits aussi vivent les aléas du star system… À quand un TMZ pour personnages de pubs, je vous le demande ?😉

  2. Visiblement, tu as bien fait usage de la quantité de drano que j’ai fait livrer chez vous. Bravo😀

  3. Whoa, je suis ébloui. Bonne job evil Ray, mais t’as oublié le cowboy des Corn Pops avec des fusils en blé d’inde… bon j’sais que tu pouvais pas tous les nommer, et tu t’es rattrapé en me prenant par total surprise avec Fido Dido.

  4. J’ai tout a fait honte de l’avouer, mais je ne me rapelle pas du tout qu’il y ait eu un cowboy Honeycomb ( parce que j’ai toujours lié les honeycomb a des astéroïdes dans ma tête. )..

    Dans le sous-sol de la maison, a l’époque, mon papa avait peint un FIDO DIDO grandeur nature ( parce que tout le monde sait que pour de vrai, Fido Dido mesure 6′ ) sur le mur du salon. J’aime croire qu’il y est toujours.

    Le remplacement du magicien alpha-bits par un ordinateur dénué de toute magie m’a aussi brisé le coeur. Aurevoir jeunesse de conte de fée, bienvenu a l’époque ou les enfants de 4 ans ont leur Laptop et les filleetts imberbes ( celles qui n’ont pas encore de barbe) de 11 ans sont des charrues ( OHH OHH un beau retour sur l’avant dernier article ? Ou avant avant dernier ? Tk l’article avec la photo de Britney la. )

    J’aimais tant la mascotte de KOOL-AID MAN dans les festival , c’est une grande perte pour l’humanité que sa disparition. Un jour, j’aurai un t-shirt Koo-laid( ahah.. ahaha..ahah.) Man.

  5. @Alex: Je suis ravi d’avoir pu contribuer à cet élan de bienfaisante nostalgie. C’est aussi un bel exemple de l’efficacité des publicités de l’époque.😉

    @Le Détracteur Constructif: Effectivement, je me demandais d’ailleurs si tu en aurais encore en stock par le plus grand des hasards. Les quantités sont limitées et s’épuisent rapidement!

    @DOUILLE: J’ai effectivement oublié ce coquin personnage dont l’existence fut d’ailleurs très courte. J’ai aussi omis de mentionner le Capitaine Crunch qui est présentement aux prises avec la justice pour avoir présumément fait entrer au pays des immigrants illégaux.

  6. @Katy: Les cowboys et le miel ne font pourtant qu’un! Ahem… c’est dommage que tu ne t’en souviennes plus parce qu’il était particulièrement intense, charismatique et aventurier! Pour ce qui est de Fido Dido, j’avais moi aussi l’impression qu’il était grand, à l’image d’un joueur de basketball. Je suis convaincu que les propriétaires actuels de votre maison de l’époque n’auraient jamais osé supprimer une oeuvre si magistrale!

    Le magicien Alpha-Bits est sans aucun doute le personnage le plus meurtri par cette histoire, mais je crois que tant qu’il demeure dans nos coeurs, il vivra à jamais. Peut-être que sa présence contribuerait à limiter la déchéance actuelle de notre triste jeunesse, je suis convaincu qu’il serait bien triste de constater que les jeunes filles ne dégustent plus ses céréales vêtues d’une ample jaquette.

    Pour ce qui est de Kool-Aid Man, je crois qu’il est encore actif mais il est beaucoup moins « Kool » (hahaha) qu’autrefois. J’ose espérer que nous trouverons un tel t-shirt (on trouve de tout sur Internet).

  7. Personnellement après la disparition de notre vaillant cowboy Honeycomb ces petites céréales me font penser a des alvéoles de ruche d’abeilles…

    Malgré le fait qu’il n’est pas lié directement a un produit, mais qu’il en fait tout de même parti, Le chien de DuckHunt est arrivé en force et a été dénigré du revers de la main par Nintendo et par la suite, voilà que son calvaire a commencé, combien de fois avez tenté d’abattre ce pauvre chien dépourvue de nom jusqu’a aujourd’hui.

    *Petite pensé pour ce gentil toutou!*

    sinon quoi dire de plus !? Amen !?

    P.S. quelqu’un a envi de faire une « game » de DuckHunt !?

  8. Diantre, Mr Propre avait une double identité… J’me disais bien aussi qu’avec un crâne aussi net on ne pouvait que cacher quelque chose…

  9. @Charley: Vivement un jeu qui consisterait à annihiler le chien de « Duck Hunt ». Bien que j’étais performant à ce très divertissant jeu, j’étais très insulté par son rire narquois.

    @dame_blanche: On raconte même que le masque de Vidocq (tiré de l’excellent film français mettant en vedette Gérard Depardieu) a été basé sur le crâne de Mr. Net.

  10. Xcellent Post!

    Que de bons souvenirs encore une fois. Toutes ces images qui ont bercé notre jeunesse et formé notre caractère…
    Par contre, je déplore que tu aies oublié nos petits amis jaune, rouge et orange des chips Hostess, les petit garçon et la petite fille des saucisses Maple Leaf, la vache souriante du lait Carnation, le joyeux lapin des céréales Trix etl’éléphant des choco crispix😛

    Bref… On s’en ennuie😦

  11. @Le Clown: Tout d’abord, merci de ton soutien perpétuel. J’aurais effectivement pu mentionner ces mascottes auxquelles tu fais référence mais ce sont des produits que je n’ai malheureusement pas consommé outre mesure lors de mon enfance. J’ai probablement oublié une tonne de ces personnages fabuleux mais le texte en aurait été grandement alourdi, j’ai donc du définir des priorités! Je tiens tout de même à m’excuser auprès des délaissés de ce monde.

  12. Tu as 24 heures pour parler de moi…

  13. @La vache qui rit: Non Scotty.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :