Critique elfique

Les elfes, ces créatures présumément parfaites, nées de la mythologie nordique, ont été considérablement souillées lors de leur passage vers la littérature fantastique. En effet, bien qu’incarnant l’immortelle sagesse, la pure beauté et l’art dans sa plus parfaite expression, ils sont aussi devenus synonymes de gaieté (au sens négatif du terme, l’expression « gay » transcendant l’homosexualité), de pathétiques prophéties (« Un soleil rouge se lève, beaucoup de sang a du couler cette nuit. »), de brossage de poneys, de fantasmes de licornes et de vol de casseroles. Êtres de magie et de candeur, les écrivains du dernier centenaire les ont dépeints comme étant de puissants guerriers comme de frêles artistes, force divine dans une coquette enveloppe,  bipède spectaculaire aux antipodes de la virilité. À l’instar d’un chien au visage plissé, l’opinion publique à leur égard est partagé.

Elfe

Elfe

D’une part, il y a les adorateurs de ces imberbes fanfarons aux oreilles pointues. Faisant l’éloge des gracieux attributs qui, pour d’autres, sont plutôt la source de la disgrâce, les amis des elfes les perçoivent comme des êtres parfaits, créatures d’une pureté inégalée qui se rapprochent de ce que doivent être les dieux. Les bases « historiques » de cette race trouvant généralement leurs sources dans la bible de la fantaisie qu’est Le Seigneur des Anneaux, les elfes seraient donc le dernier rempart universel contre la corruption qui sévit de par le monde et dont les racines les plus profondes sont ancrées dans le cœur des hommes. Impitoyables guerriers dendrophiles, les elfes vivent ainsi dans des communautés recluses aux tréfonds des forêts magiques, amis des animaux, archers hors pair, couturiers mythiques.

PAS elfe

PAS elfe

Bien que la plupart des adeptes d’univers fantastiques ne puissent nier les qualités et l’efficacité de l’elfe moyen, il n’en demeure pas moins que ces danseurs des bois émanent d’une énergie déstabilisante, reflétant constamment, derrière le voile de l’innocence, des visions cauchemardesques d’actes troublants, proscrits, malsains. Un exemple bien connu est évidemment ce très cher Legolas, incarné dans les trois longs métrages par le très elfique Orlando Bloom. Furie de la nature, semeur de carnage, déversant des torrents de sang impie, je préfère toutefois les prouesses jardinières de Sam Gamegie à celles de l’elfe de service. Toujours propre et bien peigné, ce fantastique métrosexuel (ou métrosexuel fantastique) pourfend bon nombre de viles créatures du Mordor en se parfumant dans le processus, surpassant le très humoristique (…) et alcoolique (!) Gimli dans un concours de beuverie et faisant de l’ombre à tous les combattants de cette épopée par ses compétences abusives. Malgré ces exploits auxquels seul pourrait prétendre Bruce Willis, il, à l’image de son peuple, au même titre qu’un vieux camion brun de marque Chevrolet, de lunettes de violeur ou d’une barbe de pédophile, possède une répugnante aura incitant haine, méfiance et dégoût.

Dans le monde des réels, seul Dio pourrait être considéré comme un elfe par sa vivacité phénoménale et son enviable longévité, ne cadrant toutefois pas avec le profile général de cette race à cause de sa trop grande virilité et son maniement particulier de l’épée. Outre cette exception, le terme « elfe » se rapproche généralement beaucoup plus de l’insulte que du compliment. L’elfe, créature mythique provenant des plus inspirants écrits religieux de l’histoire de l’humanité, a été considérablement souillé par l’artiste contemporain et par la propagation néfaste de propos hostiles à son image tels que les miens. À l’instar des pirates et des ninjas, l’elfe, jadis si fort et inspirant, décline désormais dans les abimes du tourment, renié par ses pairs et mis sur un piédestal par des sbires si méprisables que leurs louanges ne font que précipiter plus vivement leur idole vers le trépas final.

Chuck Norris dit OUI à une Amérique sans elfes

Chuck Norris dit OUI à une Amérique sans elfes

21 Réponses to “Critique elfique”

  1. Que tu aies réussi à pluguer DIO dans ce texte fait de toi un Dark Elf niveau 30, minimum!

  2. @Le Détracteur Constructif: Quel honneur! Ça doit me donner pas mal de « Wisdom » en prime.

  3. Certainement. Voici un « Ring of Malevolent Poney Brushing +3 »

  4. @Le Détracteur Constructif: Cet anneau sied à merveille à ma main droite aux côté de mon « +7 Ring of Tree-loving », formant ainsi un combo avec ma « +2 Necklace of the Snappy Stallion ».

  5. Dites, vos bottes elfiques là, permettant de se promener dans les bois sans bruits… Vous les avez prises où? Yellow?

  6. @Le Détracteur Constructif: Opitciwan. Cessons maintenant avant que ma barbe ne tombe.

  7. Nicolas Racine Says:

    Pas pour rien qu’ils décrissent au Valinor ! Ils laissent la Terre du milieu aux Trves ! Mais tu as oublié la pire de tous : Arwen, jouée par l’insupportable Liv Tyler. Une honte…

  8. @Nicolas Racine: C’est effectivement un bon débarras que le départ des elfes vers Valinor, en espérant que ni Sauron, ni Morgoth ne décident de revenir auquel cas cette chair à canon serait la bienvenue. Concernant Arwen, elle est effectivement odieuse dans les films mais ses interventions limitées en font une dame moins déplaisante que Legolas.

  9. Je vais dire comme le Détracteur… C’est incroyable que tu aies réussi à pluguer Dio dans ce texte… surtout en restant quand même pertinent avec ton propos. Mais tu as raison, Dio est trop viril pour être un elfe à part entière.

    Pour le reste, je ne m’y connais pas trop dans le domaine. Je fais probablement partie du 1% de la population mondiale qui ne connaît rien de l’univers du Seigneur des Anneaux, autant au niveau des longs métrages que des bouquins… mais j’imagine que ce n’est pas bien grave car j’ai pu apprécié ton billet tout de même.
    🙂

  10. @Noisette Sociale: Merci beaucoup pour ce compliment, je crois toutefois que Dio pourrait et devrait être inséré pertinemment dans quelque sujet que ce soit, étant une sommité à tous les niveaux.

    Il m’attriste de constater qu’une lectrice, « métaleuse » qui plus est, de ton acabit n’a que si peu de connaissance du Seigneur des Anneaux. Cet ouvrage est probablement l’ultime référence en ce qui a trait à l’essor des différents univers « médiéval-fantastique » ayant vu le jour au cours des dernières décennies. Plusieurs orchestres « black metal » ont aussi basé leur œuvre sur cet ouvrage fictif pseudo-biblique, devenant ainsi le point de jonction entre les pires mésadaptés sociaux « geeks » et… les pires mésadaptés sociaux des forêts nordiques païennes. Évidemment, il faut apprécier le style en général pour profiter pleinement de ce livre mais je crois que c’est un « must » en général.

    Quoi qu’il en soit, Conan demeure le personnage le plus sublime de tous les temps dans le domaine, aux côtés des multiples personnages engendrés par celui qui siège désormais quel part au Valhalla, j’ai nommé Robert E. Howard, écrivain légendaire, présumé homosexuel, mort à l’âge de 30 ans en devant l’un des écrivains les plus prolifiques de son époque, correspondant régulier de Howard Philippe Lovecraft. Cette dernière intervention n’a d’autre but que d’être un incitatif à la lecture. Howard écrivant sous forme de chroniques, autrefois publié dans des revues de fiction, c’est une lecture beaucoup plus accessible.

  11. Bonjour🙂

    Personnellement, je crois qu’il est possible d’aimer les elfes. Par contre, pour voir ce fait s’appliquer, quelques règles doivent êtres suivies. Premièrement, une citation elfique ne peu en aucun cas être sérieuse, a moins d’être sur un sujet impossible a comprendre. Ensuite, en parlant de n’importe quel sujet connu de l’humanité, il faut que ce soit associé au ridicule. J’aime bien les petites images d’elfes dans les anime japonais. Par exemple, le petit cossin volant suivant Gatsu « The Black Swordman » dans ses aventures aux allures de carnages incessants me semble très elfique. Cet adjectif sonne bien dans le contexte, vous ne trouvez pas?

  12. @ DarK Rémi oF DooM : Bien d’accord avec toi quand tu dis que Dio est une sommité à tous les niveaux. Ça fait bien longtemps d’ailleurs que je n’en ai pas écouté, ça me donne le goût!

    Bah, pour le Seigneur des Anneaux, je pense que j’ai lu de bien nombreux ouvrages autres, tout aussi pertinents, qui peuvent palier à mon inculture face à ce livre. Mais j’accepte que tu me pointes du doigt.😉 hé hé

  13. @Seb: C’est une logique acceptable mais qui rend les elfes pertinents seulement lorsque bouffons. Pour ce qui est de ce bon vieux « Berzerk », je trouve que la coquine bestiole qui l’accompagne au cours de ses brutales péripéties dans le « manga » s’apparente plus à la fée qu’à l’elfe. Ceci dit, certains mythes et légendes font référence aux elfes comment étant de petites créatures ailées, auquel cas je ne fais pas référence à ce type d’elfe. Ton attitude est quand même pseudo-chevaleresque et louable.😉

    @Noisette Sociale: Je te conseille fortement d’écouter le dernier album du groupe « nouvellement formé » « Heaven & Hell » qui est composé des membres de « Black Sabbath » de l’ère « Dio ». Pour le reste, rien ne peut palier à ton inculture face au Seigneur des Anneaux puisque ce dernier et LA référence dans le domaine.😛 J’apprécie quand même ton positivisme.

  14. Le Clown Says:

    Honte à toi Ô ennemi éternel des elfes et Immuable Roc de chair verdâtre dominateur d’elfes.

    Il est clair que tu n’as pas encore su trouver le juste équilibre entre virilité et délicatesse. Nos amis les elfes en sont un mélange parfait, d’ou leur légendaires prouesses sexuelles et guerrières.

    Je suis tout à fait d’accord quant au fait que la société moderne à souillé la noble créature qu’est l’elfe et que l’interprétation du très puissant Legolas laisse un peu à désirer et rend la chose ridicule. Cependant, possédant la collection entière des immanquables séries Forgotten Realms et DragonLance je puis affirmer que ce ne sont pas tout les elfes qui suckent.

    De plus, je rajouterai qu’il est normal qu’un guerrier possédant plusieurs siècles de pratique soit inégalable dans une discipline quelconque.

    Tu vas surement me lyncher quand tu vas lire cet article, mais je n’en ai cure!

    Vive les elfes, les nains, les petites gens, les humains, les orcs, les ogres, les minotaures et tout le reste!

  15. @Le Clown: Cette critique, venant d’un parfait inconnu, eut effectivement été accueillie avec une brique et un fanal MAIS, puisque c’est toi, c’est une réplique attendue. Tu t’apparentes à l’elfe et c’est pourquoi tu le défends. J’en profite pour te rappeler que plusieurs elfes, dans Le Seigneur des Anneaux, se font lamentablement abattre par une horde déchaînée d’orques juvéniles et balourds. Je suis toutefois d’accord avec cette mentalité de défense assidue des univers fantastiques de l’imaginaire collectif.

  16. Le Clown Says:

    Bon Rémi!

    Malgré ton incroyable verve, tu comprends tout croche des fois😛 Je ne crois pas que je m’apparente à l’elfe… Je dirais plutôt que je suis un fervent défenseur de toutes les races imaginaires, nains des ravins inclus…

  17. @Le Clown: Tu réaliseras un jour que je comprends bien et que c’est toi qui pense croche. Tu sembles oublier que tu sens bon, que tu joues aux quilles et que tu portes des polos.

  18. Le Clown Says:

    Et en quoi sentir bon me rapproche-t-il de l’elfe?

    Le fait que joue aux quilles de façon plus qu’excellente avec une boule de plus de 15 livres devrait normalement me rapprocher de la virilité…

    Les polos vont avec la job🙂 Mais je porte des chemises aussi maintenant.

    De plus, le fait que je me sois rasé le chest 2 fois pour en arriver à un niveau de pilosité acceptable devrait être suffisant pour être qualifié de non-elfique !

    jt’aime pareil

    Attrition Samedi!!!

  19. @Le Clown: JE SUIS TAQUIN! Tu défends admirablement ta position, c’est tout à ton honneur. Attrition se manifestera effectivement ce samedi, seras-tu donc de la partie? Tous les elfes sur place risquent d’être sublimés.😉

  20. Le Clown Says:

    Tout dépendera de la température, et de l’avis des participants à la journée plage à mon chalet!

  21. @Le Clown: Ce fut intense.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :