Canicule

S’il est un sujet de conversation qui parvient à déclasser la téléréalité, c’est sans aucun doute la température. J’irais même jusqu’à dire que la température est aux sujets de conversation ce que la prostitution est aux métiers. Bref, alors que le Québec baigne dans sa propre sueur, victime de conditions météorologiques qui sont probablement le résultat d’un plan machiavélique d’une unité terroriste clandestine ayant accès à des ressources technologiques top secrètes et hautement sophistiquées, la populace peine à exister. Les yeux larmoyants du citoyen moyen sont tournés vers MétéoMédia dans l’espoir que des mots de réconfort en proviendront, en vain. Pendant que meurent des personnes âgées qui croupissent seuls dans des endroits minables, les gens en mesure de se déplacer quittent leur logis au profit de lieux divers pourvus de systèmes de climatisation, à l’instar des chiens et des chats qui se couchent à l’ombre lors de journées ensoleillées. C’est aussi un moment idéal pour les rapaces à l’hygiène corporelle douteuse pour agrémenter de leur présence nauséabonde les transports en commun, en profitant pour rester debout et badigeonner de leurs rejets corporels les victimes impuissantes d’une société dans laquelle il est mal vu de brutaliser les gens sales qui nuisent à notre intégrité corporelle.

weatherdominator2

Engin sophistiqué de contrôle atmosphérique

Unis par la fatalité inhérente à leur situation, hommes et femmes, riches et pauvres (quoique les riches soient moins affectés, eux qui vivent dans des palais de cristal climatisés alors qu’ils se font faire des manucures par des robots-esclaves) compatissent les uns envers les autres alors que, pour une fois, ils se comprennent à travers la sudation. Que ce soit au centre commercial à siroter une barbotine ou à la plage en ingurgitant des quantités impressionnantes de bière qui, bien que désaltérante en apparence, ne fait qu’accentuer la déshydratation, les gens souffrent. Les petits Africains qui suscitent généralement la pitié sont maintenant enviés alors que leur tolérance à la chaleur serait la bienvenue pour le Nord-Américain qui, se gavant de caviar et de hambourgeois, sue abondamment. En dépit de la consternation généralisée qui nous accable, il est futile de faire l’éloge du problème en blâmant le soleil et les gaz à effet de serre. L’heure est aux solutions et c’est pourquoi il est important de développer des techniques efficaces et peu dispendieuses qui vous aideront à vivre normalement pendant les vautours se repaissent de vos concitoyens.

Évidemment, il existe plusieurs techniques populaires éprouvées qui vous permettront de vous rafraîchir partiellement et/ou temporairement. Lorsque l’air climatisé ne fait pas partie de notre arsenal, on pense immédiatement à la douche froide et au ventilateur. La piscine et la plage sont aussi des destinations prisées, la piscine publique étant toutefois un lieu répugnant de par le nombre de gens malsains et/ou d’enfants à l’urine volatile qui s’y plongent chaque jour. Certains plaideront que les cours d’eau, havre des coliformes fécaux et autres substances à l’attrait limité, sont parfois pires que les piscines qui elles, au moins, bénéficient de traitements chimiques purificateurs mais il existe toutefois une frontière psychologique qui fait en sorte que fleuves, lacs et rivières sont des milieux vastes et « naturels », en mouvement perpétuel, qui semblent instinctivement plus attrayants qu’un bassin de béton stagnant à la capacité limitée. Bien que réputées, ces différentes approchent impliquent toutefois certaines contraintes géographiques, que ce soit par le lieu ou le mouvement et c’est pourquoi il faut faire usage de marginalité si l’on veut vivre pleinement.

scorpion2

Dolph dans Red Scorpion

Tout d’abord, il y a la couche. La couche pour adulte, que l’on attribue souvent à l’incontinence et dont l’apparence et le confort sont discutables, n’en demeure pas moins une culotte étanche et absorbante de qualité. Puisque le refroidissement des parties génitales contribue généralement à une sensation de fraîcheur dans tout le reste du corps, il suffit donc de remplir de glace cette couche et de l’enfiler prestement. Bien que la durée de ce réconfort inévitablement temporaire soit variée, une activité physique réduite vous permettra de maintenir votre fraîcheur pendant un certain temps. Vous pourrez ainsi profiter d’un bon film tel que Red Scorpion avant de devoir changer vos sous-vêtements.

Il y a aussi l’alcool fort. Procurant initialement un sentiment de réchauffement, le but est ici de boire suffisamment pour ne plus ressentir l’inconfort lié à une chaleur trop intense. Technique draconienne que celle-ci toutefois puisqu’il vous faut vous hydrater adéquatement une fois l’état d’ivresse atteint sous peine de défaillance, coma ou mort.

slush_puppie

Portrait-robot de l'individu recherché

Une autre stratégie particulièrement prisée par les jeunes est l’ingestion répétée de friandises glacées. Soyez toutefois vigilants car une ingestion trop rapide pourrait occasionner une fissure du cerveau, l’explosion d’une ou plusieurs de vos dents ou un disfonctionnement de votre système digestif. Plusieurs cas de mort subite ont d’ailleurs été observés par les étés passés et on soupçonne un chien blanc vêtu d’un pull et d’une tuque bleus d’être à la source de ces méfaits.

Une foule d’autres méthode loufoques ont aussi été observées telles que l’immersion complète ou partielle dans un congélateur ou la baignade océanique mais il est important de se souvenir que la quête perpétuelle de réfrigération ne peut être comblée par la simple ingestion d’une boisson gazeuse ni ne mérite que vous mettiez explicitement votre vie en danger afin de fuir cette fournaise naturelle. Il en va de même pour vos responsabilités.

22 Réponses to “Canicule”

  1. Collègue Furtif Says:

    On a signalé la présence du chien blanc et bleu au coin de lebourgneuf/des Griottes. La police suit également d’autres pistes.

    10-4

  2. T’es complètement barge ahahahah
    J’adore ça!

  3. Si j’ai bien compris, toutes tes solutions exigent qu’on se lève. Désolé, la santé publique exige qu’on diminue ses activités physiques.

    (pause de 30 minutes pour récupérer de l’activité fébrile générée par le mouvement de deux de mes doigts (et non, comme disent certains, de mes deux doigts…) sur le clavier)

    N’en faisant pas beaucoup d’avance, le seul moyen que j’ai de les réduire est de rester assis. Juste d’écrire ces quelques mots, je me sens en sueur et essoufflé…

    (nouvelle pause)

  4. @Collègue Furtif: Des agents s’y sont précipité mais n’y ont trouvé qu’un gamin agonisant.

    @YzaRocK: Ne suis-je donc pour toi qu’un bateau à fond plat, dépourvu de moteur, généralement utilisé en convois poussés sur les rivières et canaux à grand gabarit!? Je suis blessé.

    @Darwin: La santé publique ne connait rien aux besoins du peuple, ils ne veulent que contribuer à l’inaction des citoyens afin de mieux les asservir! C’est probablement pour ça qu’ils peinture des passages pour piétons à une intersection achalandée sur l’heure du midi. Le lien entre la santé publique et les ouvriers de la route? C’est simple; Les automobilistes deviennent enragés et meurent par insolation, les survivants devant se rabattre sur le prozak. Sur ce, je vais aller courir sous le soleil de midi vêtu d’un habit chic en m’aspergeant d’huile végétale.

  5. Je meurs d’envie de te voir courir en blanc, le visage recouvert d’huile. Une photo qui vaudrait de l’or en terme de chantage.

    Ma technique est brutale. Je m’immerge pendant au moins trente minutes dans un bain d’eau glaciale. Même pas une goutte d’eau chaude. J’y rajoute parfois des glaçons. Outre que ce soit très bon pour la peau (ça referme les pores dilatés), ça ramène le corps à une température décente au moins moment de dormir. Je conçois que ça puisse être une méthode impopulaire, mais je n’arriverais pas à dormir sans cela. Ça m’évite aussi de me réveiller aux deux heures pour m’éponger la face !

    J’aurais peut-être mis davantage l’accent sur les personnages hautement crédibles du très classique Predator. Ils passent les deux heures du film (ou jusqu’à ce qu’ils se fassent tuer) à transpirer comme des cochons !

  6. «Les automobilistes deviennent enragés et meurent par insolation»

    Je vais parler de cette stratégie au maire du Plateau Mont-Royal, Luc Ferrandez… ça devrait l’intéresser !

  7. @Hérétik: Pour quelqu’un qui dénigre quotidiennement certaines œuvres cinématographiques américaines pour la présence trop marquée de mâles huilés, je dois admettre que ton attrait pour mes élans nudistes me laissent pantois.

    La technique du bain en est effectivement une bonne mais je préfère personnelle la douche qui, facteur déterminant, se partage plus aisément avec la gente féminine qu’un bain. De ce fait, une douche froide suivie d’une exposition au ventilateur ont suffit à ce que je m’endorme paisiblement, juste avant de passer une nuit de merde.

    Le film « Predator » en est certes un bon lorsqu’il s’agit de représenter une situation chaude et humide dans le sens inconfortable du terme mais j’aime bien faire l’éloge de films plus obscurs afin d’illuminer le peuple ignorant.

    @Darwin: Je suis même disposé à ouvrir un service de consultation.

  8. HAHA ! J’ai évoqué mon désir de te voir courir huilé seulement à des fins de chantage. Tsé, une tite photo envoyé sur FAIL blog ou dans un site de diffusion virale, ça vaut combien😉

    Prendre une douche glacée avec une demoiselle ne représente pas une excellente idée. Premièrement, la température de l’eau rend difficile le rapprochement, puisqu’on gèle. Deuxièmement, le membre viril se dresse difficilement au point de congélation. Finalement, caresser une peau couverte de chair de poule n’est pas agréable.

  9. @Hérétik: La diffusion de telles photos aurait en fait l’effet inverse, alors que cette image divine deviendrait un phénomène Internet qui restaurerait la paix dans le monde et qui redorerait le blason de la faune métallique puisque les femmes de ce monde s’uniraient (nues) afin de glorifier cette intervention salutaire de ma part. Ceci dit, puisque je suis un rustre égoïste, je ne m’exposerai que partiellement et à une foule réduite.

    Je suis désolé d’apprendre que l’eau fraîche est à ce point un handicap pour toi. Je n’éprouve personnellement aucun des problèmes mentionnés ci-haut. Peut-être pourrais-je te suggérer quelques techniques qui contribueraient à améliorer ta condition physique. Les longs périples sur les mers glacées ne doivent pas empêcher un homme de piller, violer et tuer!

  10. Vient te battre, mon ‘nostie😆

  11. @Hérétik: Fais la file, d’autres attendent une volée avant toi.😛

  12. Je ne crois pas que tu survivras jusqu’à moi. Et si c’est le cas, prépare ton masque à oxygène : tu pars en orbite dès que je t’attrape😉

  13. @Hérétik: J’ai été créé pour survivre. Ça me rappelle la fois où j’ai été contraint de combattre à mains nues un lion ainsi qu’un rhinocéros alors que je ne faisais que déguster une fraîche carcasse de mammouth accompagnée d’une salade de séquoia et d’une chope d’ambroisie. Ces deux créatures voulaient s’en prendre à mon repas et elles ont finalement servi de dessert.

    La dernière fois que je suis allé dans l’espace, j’étais saoul et, maladroit que je suis, j’ai provoqué la fin des dinosaures en revenant sur Terre. M’y envoyer ne serait donc rentable pour personne.

  14. J’ai discuté récemment d’un moyen contre-intuitif de se rafraîchir: boire du thé chaud. Les Touareg, paraît-il, boivent du thé brûlant pour se rafraîchir. Les Chinois font de même. Le thé chaud donne une sensation de chaleur dans un premier temps, et une sensation de fraîcheur après consommation.
    Après essai, j’arrive à la conclusion que c’est pas faut: la production de sueur en est tant sur-stimulée qu’elle en rafraîchit le corps.

  15. @Déréglé temporel: Après test, je ne peux que constater l’efficacité d’une telle technique. Bien que je ne sois pas de ceux qui aiment baigner dans leur sueur, cette problématique est moindre lorsque l’on fait face à la vicieuse canicule.

  16. Sombre Déréliction Says:

    Pour certains la canicule est le moment idéal pour s’emplir la poche, je ne peux que penser à ces splendides requins que sont les entrepreneurs en réfrigération de tout genre!🙂

  17. Tiens, une autre technique testée en Espagne: s’asperger le visage à l’aide d’un vaporisateur d’eau, puis éventer – à l’aide d’un éventail (dans ce pays où la chaleur règne en maître, cet accessoire n’est pas l’apanage des dames, bien qu’il soit néanmoins plus fréquemment utilisé par celles-ci que par la gent masculine), ou d’un ventilateur – éventuellement un ventilateur de poche. Sensation de fraîcheur garantie.

  18. Sombre Déréliction Says:

    L’éventail à manifestement un charme, surtout s’il est tenu dans la douce main de Madame de Solitude! 🙂

  19. @ SD

    Par contre, si elle s’apergeait d’eau, son visage serait couvert de coulisses noires et blanches… Avec le vent, ça revolerait partout !

  20. @Sombre Déréliction: Certaines entreprises bénéficient effectivement de cette situation, surtout que leurs activités sont généralement moins prolifiques lors de la saison froide.

    @Déréglé temporel: Technique pertinente en effet mais qui monopolise les deux mains, ce qui est généralement fort désagréable. Vivement le retour de l’esclavagisme afin que nous puissions manger notre caviar pendant que d’autres nous rafraîchissent.

    @Darwin: J’aurais très certainement émis un commentaire semblable. HA!

  21. Sombre Déréliction Says:

    @Darwin

    Ce qui ne m’empêcherais certainement pas de la lucher tout partout!🙂

  22. @ SD

    Un requin qui lèche une goth… pour mieux la dévorer, bien sûr !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :